RSS Facebook Twitter
Conseil Départemental
 

Compte rendu du Conseil Départemental du 14 septembre 2019.

Présent(e)s :

Mohamed Azgag – Hélène Danel – Julien Fanen – Ghislaine Guillou – Guillaume Morin –

Jean-Yves Tréguer – Jimmy Pahun (partiellement).

Excusé(e)s :

Yannick Chenais – Jean-Luc Eveno – Alan Guilloux – Colette Hebben – Sandrine Hugé-

Christine Le Strat – François Denis Mouhaou.

Les 10 autres conseillers départementaux étaient absents(e)s.

 

L’ordre du jour était dédié à l’accueil breton de l’Université de Rentrée à Guidel.

Pour cette occasion le président avait décidé d’inviter tous les adhèrent(e)s.

 

⇒ L’accueil breton se fera, comme d’habitude, à la sortie après le bureau de réception du Belambra, sur deux tréteaux mis à disposition. En cas de pluie une tente de réception destinée à la presse, sera mise à notre disposition.

⇒ Nous avons réussi à obtenir le prêt de 3 « billigs » pour la fabrication des crêpes.

⇒ Seront également mis à disposition des congressistes : cidre (fourni par le MoDem 44), galettes, palets bretons et chips (fournis par le MoDem 56)

⇒ Un « calicot » Modem BZH + câble de fixation (dont les 5 fédérations ont approuvé le design, la taille et partageront le coût) ornera l’accueil.

Tiré à 400 exemplaires et conçu par le MoDem 56, un dépliant sur nos élu(e)s bretons sera également distribué à cet accueil.

⇒ N’ayant pas réussi à trouver de sonneurs de cornemuses et/ou de binious, nous comptons sur les JDEMS pour nous mettre une musique de fond bretonne, via des enceintes connectées en Bluetooth.

⇒ Personnel d’accueil.

François MARANI, responsable de l’accueil breton (absent du CD), assure, par la voix du président, la présence d’une dizaine de militants, toutes fédérations confondues.

 

Le président et le délégué demandent que ces bénévoles soient présents vers 13 h 30/13h 45 pour assurer l’installation du stand et précisent que l’accueil sera clos à 17 h 45, pour que tous les participants assistent à l’ouverture de l’UR (en salle plénière vers 18 heures).

 

Le président souhaite que les adhérent(e)s, comme chaque année, participent financièrement aux frais engagés par la fédération 56 et les en remercie à l’avance.

 

 

  Sur proposition de la fédération MoDem 56, ROST, rappeur, écrivain, homme de TV, membre du Conseil Économique, Social et Environnemental, est invité par J-N Barrot à participer à une table ronde le samedi 28 septembre.

En outre, Il a donné son accord pour venir à VANNES, à l’invitation de la Fédération Modem 56, dans le courant de l’automne 2019, pour animer une réunion-débat autour du court-métrage qu’il a réalisé (acteur principal : SMAIN), posant le problème de la radicalisation des jeunes en difficulté dans les quartiers de nos villes, sous le titre « TU IRAS AU PARADIS ».

À noter que ce film a été acheté par France-Télévision et donnera prochainement lieu à un concours-JEUNES, pour l’écriture d’un scénario imaginant la suite de ce court-métrage.

 

 

Bien que non inscrit à l’ordre du jour du conseil départemental, la campagne pour les élections municipales de mars 2020 a été évoquée, à la demande de Ghislaine Guillou et Guillaume Morin

Mohamed AZGAG, président et Jean-Yves TRÉGUER, délégué départemental font part de la nomination de chefs de file, validée par le secrétariat national, pour les villes les plus importantes du Morbihan.

Après Armel Tonnerre déjà désigné pour Lorient, une seconde liste sera annoncée avant Guidel, avec les chefs de file suivants :

 

Vannes       ⇒ Mohamed Azgag

Ploemeur   ⇒ Claudie Le Bihan

Auray          ⇒ Jimmy Pahun

Pontivy       ⇒ Christine Le Strat

Hennebont ⇒ Stéphane Lohézic

 

Guillaume MORIN, vice-président et Ghislaine GUILLOU, conseillère départementale, mais aussi conseillers nationaux au titre du collège des « adhérents », annoncent avoir participé à la réunion de lancement de la campagne pour les municipales de Vannes, de la liste LREM, le 13 septembre 2019.

Liste menée par le candidat investi par LREM, Patrick LE MESTRE, et à laquelle ils déclarent participer pour les élections municipales.

 

Le président et le délégué indiquent que, à ce jour samedi 14 septembre 2019, aucune décision n’a été officialisée concernant notre positionnement.

Ils ont exprimé des regrets sur la non prise de position de la fédération MoDem du Morbihan, sans toutefois recevoir un écho favorable de la part des conseillers et adhérents présents, qui ont pris note que cette participation était à titre privé.

La Fédération MoDem du Morbihan confirme n’avoir été, ni informée, ni invitée à cette réunion de lancement par les instances départementales de LREM.

Le président leur fait alors remarquer que lorsque l’on est vice-président départemental, et conseillers nationaux d’une formation politique, ce n’est jamais neutre d’assister au lancement d’une campagne électorale, et que par sa présence l’on cautionne, a minima de la sympathie, voire un choix délibéré.

Le président leur a également indiqué que la déléguée LREM, nommée sur le Morbihan, elle-même candidate à Pontivy contre la maire sortante MoDem, Christine Le Strat, n’a pas souhaité le rencontrer.

Il en est de même pour le délégué pour qui ses demandes de rencontre, finissent toujours par une fin de non-recevoir.

Il avait également demandé à rencontrer MM Lemestre et Robo. Seul le second a donné suite à sa demande.

L’argumentaire fallacieux de LREM, selon lequel Christine Le Strat ne représenterait pas le MoDem (Le Télégramme édition Pontivy du 12 août 2019) est une preuve de rupture de solidarité.

Le délégué a tenu à rappeler que Madame Le Strat est à jour de cotisation de façon ininterrompue depuis 2007, a toujours fait partie du MoDem depuis sa création et qu’elle siège au conseil départemental depuis 2012.

 

Le président Azgag a précisé qu’il n’entendait pas que notre fédération s’inscrive en faux contre la philosophie récemment rappelée par François Bayrou : privilégier la fidélité aux équipes trans-partisanes, liant Modem et personnalités de gauche, de droite ou sans étiquette, durant la mandature 2014 / 2020, sauf erreurs manifestes de gestion au cours de cette dernière.

En conclusion, la règle suggérée par un conseiller départemental et qui s’impose à tous les adhérent(e)s, est approuvée des présent(e)s : 

« Chaque adhérent est libre de ses choix, dans sa ville, mais il ne peut engager le nom du Modem dans la publication de ceux-ci, sauf accord préalable ».

  

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 12 h et les premiers commentaires se font autour du pot démocrate traditionnel.

 

Compte rendu rédigé par Jean-Yves Tréguer, Délégué Départemental.

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !