RSS Facebook Twitter
ORBAN
 

ACTUALITÉS DÉMOCRATES d’EUROPE du 9 AVRIL 2018

Pour nous contacter lemodemmorbihan 56@gmail.com

HONGRIE MENACE POUR L’UE!

Victor Orban et son parti le Fidesz victorieux en Hongrie, avec un bon score(48,8°/° des voix), une bonne participation.

(Viktor Orbán avait augmenté le nombre d’électeurs avant le scrutin en « accordant la nationalité et le droit de vote » aux « membres de la diaspora hongroise vivant dans certains pays voisins« , les autorisant ainsi à « voter par correspondance aux élections« )

Le parti « jobik », principal opposant, d’extrême droite qui s’est légèrement recentré pour ces élections, est le grand perdant: il avait abandonné la rhétorique xénophobe, et c’est Orban qui l’a reprise.

Il obtient la majorité des deux tiers au parlement. Le Monde explique que le « maître de Budapest peut désormais dormir tranquille : il régnera quatre années de plus sur ce pays d’Europe centrale comptant 9,8 millions d’habitants, une nation qu’il entend sauver et défendre« . C’est le nationalisme triomphant!

C’est la xénophobie triomphante!

Victor Orban « s’est plus que jamais posé en garant des valeurs chrétiennes de son pays face à l’afflux de migrants« .

Les valeurs démocratiques vont être malmenées

Viktor Orbán a pour objectif « de prendre des mesures morales, politiques et juridiques« . Il se veut le défenseur « d’une démocratie illibérale«  et il « assume un style de gouvernement limitant certaines libertés au nom de l’intérêt national« , notamment par la « reprise en main de l’économie, des médias et de la justice » (Le Parisien). Par exemple, « fermer les ONG« . Les opposants, les médias, déjà mis au pas,  pourraient être touchés.

Il va pouvoir continuer à centraliser les pouvoirs et s’opposer à l’UE! Vive l’UE quand on en détourne les fonds! A bas l’UE quand elle se mêle de valeurs démocratiques!

Rappelons que sa famille, ses affidés ont fait des affaires avec les fonds européens comme les réverbères à Led financés par l’UE dans des communes de partisans d’Orban et avec l’entreprise d’un membre de la famille!reverberes led Hongreit

http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/03/20/en-hongrie-l-entourage-d-orban-s-enrichit-sur-fonds-europeens_5273586_

Menaces sur l’UE

Allié avec plusieurs pays d’Europe centrale dont la Pologne, Viktor Orbán « a affirmé vouloir travailler avec l’Italie et l’Autriche à une alliance de pays hostiles à l’immigration musulmane ». En Autriche, « une coalition entre les conservateurs et l’extrême-droite est au pouvoir depuis décembre » et en Italie, « la Ligue de Matteo Salvini, formation d’extrême droite, est leader de la coalition de droite arrivée en tête au scrutin du 4 mars ».

Avec la règle du vote à l’unanimité pour des sujets importants, l’UE va se trouver sans moyen de rétorsion devant ces alliances de chefs de gouvernement au Conseil européen.

L’IDÉE D’UN CARTON JAUNE POUR DÉFENDRE L’ÉTAT DE DROIT… FAIT SON CHEMINPOUCE LEVÉ   

                  «La notion de l’État de droit est difficile à définir, et donc difficile à appliquer», selon M Michelot, directeur adjoint à l’Europeum institute for European Policy à Prague et auteur de «Pays de Visegrad : quelle réponse européenne aux défaillances de l’État de droit ?».

«La boîte à outils des institutions européennes face à ce genre de défi nous apparaît insuffisante. Il faut durcir la ligne par rapport à  ces pays, mais surtout la rendre effective», a expliqué l’ancien premier ministre italien Enrico Letta, président de Notre Europe. «Il faut par exemple que l’Europe dispose d’un carton jaune à l’encontre de ces pays. Aujourd’hui, l’UE ne peut avoir recours qu’au carton rouge directement».

L’UE SOMME ISRAËL DE RESPECTER LES DROITS DES ENFANTS PALESTINIENS

POUCE LEVÉInquiète des conditions de détention des enfants palestiniens.

Les représentants des missions européennes à Jérusalem et à Ramallah ont exprimé leurs inquiétudes face aux conditions de détention des enfants palestiniens dans le système judiciaire militaire israélien : «Israël a l’obligation, en vertu du droit international, de respecter les droits de l’enfant selon lesquels l’arrestation, la détention et l’emprisonnement d’un enfant ne seront utilisés qu’en dernier recours et pour le moins de temps possible» (communiqué).

BREVES D’EUROPE: 

BONS POINTS MAUVAIS POINTS ÉNERGIES NOUVELLES

Selon Le rapport « Tendances mondiales des investissements dans l’énergie solaire 2018 »

publié le 5 avrilPOUCE BAISSÉ 2018 par l’ONU Environnement, le Centre de Collaboration Frankfurt School – PNUE et Bloomberg New Energy Finance : Le monde a financé plus d’énergie solaire que d’énergies fossiles (131,4 milliards d’euros au total), « le solaire a attiré plus d’investissements que toute autre technologie », estime le rapport. En Chine, il a connu un « essor sans précédent 53 gigawatts ajoutés, soit plus de la moitié du total mondial, et 70,7 milliards d’euros investis.

L’Europe, quant à elle, est à la traîne…

PESTICIDES

POUCE BAISSÉLe rapport de la mission d’information sur les produits phytopharmaceutiques est peu dérangeant sur les pesticides. Il laisse un goût amer aux partisans d’une agriculture durable.

À défaut de réduire l’usage de pesticides dans ses champs, la France, qui s’apprête à publier un plan d’action à ce sujet, n’est pas avare de rapports sur ces produits.

 

De rares nouveautés

Parmi les mesures prônées par ce nouveau rapport, rares sont les nouveautés. Dans son exposé dressé mercredi 4 avril lors de la présentation du rapport, le corapporteur Didier Martin (LREM, Côte-d’Or) a notamment évoqué l’indemnisation des « quelques victimes » des pesticides – une mesure votée début février au Sénat. Ou encore l’accompagnement à la transition vers le bio, que ce soit via l’enseignement agricole ou par un portail internet de partage des bonnes pratiques.

Espoir : Le Parlement européen milite pour l’interdiction des néonicotinoïdes

Les législateurs européens ont appelé la Commission à convaincre les États membres de soutenir l’interdiction des néonicotinoïdes et éviter ainsi d’autres retards qui seraient nocifs pour l’environnement et les abeilles.

POLLUTION DES PLASTIQUES

POUCE LEVÉLa Commission a présenté une stratégie sur le plastique attendue, afin d’établir une approche commune à la production et à la pollution au plastique pour les années à venir. L’exécutif européen souhaite que tous les emballages en plastique du marché unique soient réutilisables ou facilement recyclables d’ici 2030.

Pour la même année, des programmes de collecte des déchets plus efficaces devraient également permettre le recyclage de plus de la moitié des déchets plastiques, indique la stratégie européenne sur les matières plastiques.

SOURCES : euractiv.com
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire