RSS Facebook Twitter
MoDem
 

Édito du 20 novembre 2017

 

 

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES

PRÉSIDENCE DU MODEM 56 

 

À l’heure où vous venez de m’élire à la Présidence du MoDem Morbihan, je tiens à m’adresser à chacune et à chacun d’entre vous, qui êtes les forces de ce mouvement !

Je veux vous remercier de la confiance que vous m’avez témoignée. C’est à la fois un honneur et une responsabilité.

Honneur de vous représenter toutes et tous, dans toutes les circonscriptions du département, rurales, maritimes, urbaines et au Conseil national de notre mouvement.

Responsabilité pour faire vivre notre mouvement, en porter les valeurs démocratiques, laïques et européennes, notre ADN, notre humanisme.

Les enjeux ? Ils sont là, déjà dans les prochains scrutins, il faut faire entendre nos différences, tel l’ancrage européen qui ne nous a jamais quittés, telles nos valeurs morales, notre solidarité, notre conception de la culture et de l’enseignement, qui ont toujours été fortes. Sans oublier de veiller aux grands équilibres budgétaires au niveau national, sans lesquels l’indépendance de notre pays et notre modèle social peuvent être compromis.

Faisons entendre notre voix !

La période est maintenant porteuse et plus ouverte : nous devrons alors faire preuve de notre dynamisme, en faisant vivre le mouvement, pour ne pas laisser passer ce souffle.

Je voudrais faire émerger des visages nouveaux, jeunes, compétents, futurs candidats qui porteront nos valeurs et que nous supporterons tous ensemble dans les différents scrutins européens, régionaux, départementaux, municipaux de 2019 à 2021. C’est dès maintenant qu’il faut se mettre en mouvement !

Nous aurons à discuter des alliances avec les autres centristes qui sont cruciales, sans cependant sacrifier nos valeurs. Mais nous sommes un mouvement déjà constitué où les militants ont fait la preuve, dans des périodes plus difficiles, voire très difficiles, de leur fidélité, de la force de leur engagement ainsi que de la profondeur de leurs convictions et compétences !

Nos cercles de réflexion doivent se poursuivre et se faire connaître, en allant au plus près des citoyens, y compris ceux qui se tournent vers les extrêmes -gauche ou droite-, par humiliation, par peur du monde nouveau, de la mondialisation qui se dessine et dont ils craignent d’être les laissés pour compte, jeunes sans qualification, seniors délaissés, en zone rurales ou péri urbaines, plus pauvres.

A ce prix nous tisserons le maillage «Modem» sur le Morbihan et nous nous présenterons aux échéances devant les citoyens. A ce prix, nous pourrons positionner notre mouvement sur l’échiquier départemental, régional et national, pour que nos idées et nos valeurs puissent servir de plateforme à une meilleure gouvernance, et à une meilleure prise en compte de l’humanisme pour notre pays.

Que de travail, mais quelles perspectives !fédé 2

Je compte sur vous !

Armelle Séité-Salaün

Présidente du Modem 56

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !