RSS Facebook Twitter
eur 1
 

Actualités d’Europe du 2 juillet 2017

HOMMAGE À SIMONE VEIL, PREMIÈRE PRÉSIDENTE DU PARLEMENT EUROPÉEN

Simone Veil, ancienne députée européenne et première Présidente du Parlement élu, est décédée ce 30 juin. Le Parlement salue son importante contribution à l’intégration européenne. «Nous rendons hommage à une grande Présidente du Parlement européen, une conscience de l’Union européenne, une figure de la lutte contre l’antisémitisme et une défenseur des droits des femmes», a déclaré le Président du Parlement Antonio Tajani à l’annonce de son décès. «Son combat pour les femmes et sa lutte contre l’antisémitisme restent d’actualité»*

AVANCÉE «HISTORIQUE» SUR LA DÉFENSE EUROPÉENNE

Les dirigeants européens réunis à Bruxelles ont validé les conclusions sur la sécurité et la défense, dont la première partie est dédiée à de nouvelles mesures de lutte antiterroriste et la deuxième à la sécurité externe et à la défense.

eur 2Les chefs d’État et de gouvernement ont également vanté la communication de la Commission sur un Fonds européen de la défense, qui comportera un organe de recherche et un organe de capacité militaire.

Donald Tusk, président du Conseil a qualifié cette décision d’«étape historique», estimant que cette coopération permettra à l’UE de s’approcher d’une meilleure intégration en matière de défense.

Dans les 3 mois à venir, les États devront se mettre d’accord sur une liste de critères et d’engagements, ainsi que de projets capacitaires, afin de lancer concrètement la coopération.

Défense : Emmanuel Macron, qui participait à son premier sommet européen, a félicité J-C Juncker, président de la Commission, d’avoir présenté une proposition «forte» sur la défense.

Le président français a espéré que la rencontre gouvernementale franco-allemande du 13 juillet permettra encore d’avancer dans cette direction. Le Fonds européen de la défense, préparé en seulement 5 mois, d’une ampleur inédite, à la fois en ce qui concerne les financements prévus et le périmètre des activités.

Comme la Commission l’a répété à l’envi, ensemble, les pays européens représentent la deuxième entité mondiale en termes de dépenses militaires. Ils sont cependant bien loin de former la deuxième puissance militaire – conséquence de l’inefficacité des dépenses et du manque d’interopérabilité.

Quand un journaliste a fait remarquer que l’UE était encore bien loin de constituer une Union de la défense, Emmanuel Macron l’a repris, assurant que les actions actuelles n’étaient pas une simple reprise du scénario de 1954, quand la France a saboté son propre projet d’armée européenne.

En 1950, le Premier ministre français René Pleven avait proposé un projet d’intégration ambitieux pour la défense prévoyant notamment l’instauration d’une armée européenne et la nomination d’un ministre européen de la Défense. Après 2 ans de négociations, les 6 membres de la Communauté du charbon et de l’acier signaient un traité créant une communauté européenne de la défense, qui aurait permis une armée européenne de 40 divisions (13.000 soldats portant un uniforme commun), dotée d’un budget et d’institutions propres.

eur 3En 1950, le Premier ministre français René Pleven avait proposé un projet d’intégration ambitieux pour la défense prévoyant notamment l’instauration d’une armée européenne et la nomination d’un ministre européen de la Défense. Après 2 ans de négociations, les 6 membres de la Communauté du charbon et de l’acier signaient un traité créant une communauté européenne de la défense, qui aurait permis une armée européenne de 40 divisions (13.000 soldats portant un uniforme commun), dotée d’un budget et d’institutions propres.

BRÈVES d’EUROPE

Rendre les biens de consommation plus durables et plus facilement réparables : le rapport de Pascal Durand en session plénière Les consommateurs devraient pouvoir bénéficier de produits durables de haute qualité qui peuvent être réparés et modernisés. C’est pourquoi les députés proposeront des mesures concrètes destinées à lutter contre l’obsolescence programmée des biens matériels et des logiciels, dans une résolution non législative mise aux voix mardi et préparée par l’eurodéputé français Pascal Durand (Verts/ALE).

* SOURCE : Euractiv.

.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !