RSS Facebook Twitter
fédé 1
 

Compte Rendu de la réunion du samedi 24 juin 2017.

COMPTE RENDU RÉUNION

FÉDÉRATION MODEM 56

du SAMEDI 24 JUIN 2017 

 

L’ordre du jour :

– point sur les résultats Législatives 2017 Morbihan

– point sur les résultats Législatives 2017 France

– point sur l’avancement des listes électorales en vue des Sénatoriales 2017Morbihan

– annonce de la prochaine Université de Rentrée Modem

fut précédé d’un long échange de vues sur l’actualité du moment : la démission de François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, du Gouvernement Philippe.

POINT SUR LA DÉMISSION DE F BAYROU

J Y Tréguer donne son interprétation du fil journalistique de l’événement .

Les journalistes d’investigation se comportent, un peu, comme des «boursicoteurs». À partir d’informations, dont ils avaient déjà connaissance (livre de Corine Lepage, dénonciation par Sophie Montel, députée europénne FN..,mais pour lesquelles aucune action judiciaire n’était engagée), ils ont attendu pour «sortir un scoop et faire le buzz» que François Bayrou soit nommé ministre de la justice et, surtout,  porteur de la loi de moralisation de la vie politique, élément de gène pour les adversaires de ces projets législatifs.

Ainsi, leur information, relativement «légère», a pris une valeur de nuisance plus importante et plus « marchande ».

Nous allons rentrer dans une autre ère, où la présomption d’innocence (fondement du droit français) fait place à la présomption de culpabilité…

Toute délation, toute dénonciation, serait donc aujourd’hui « une arme », susceptible de perturber, voire d’évincer, celles et ceux qui portent des projets qui pourraient déplaire aux « lobbys » de toutes espèces.

Edouard Philippe, dans une interview donnée à Ouest-France, a heureusement et courageusement ré-affirmé sa confiance en François Bayrou :

«j’ai toujours dit que je soutenais François Bayrou… sa place, lorsque la pression sera retombée, se retrouvera au gouvernement»

L’unanimité des participants s’est fait sur le factuel suivant :

  • La plainte, à l’origine anonyme, a été déposée le 6 juin précisément pour créer la confusion sur un parti (le MoDem) dont le candidat dans la 5ème circonscription des Hauts-de -Seine, (Jean-Louis Bourlanges), était susceptible, d’après les sondages de 1er tour, de ravir la place à M Germain, (député socialiste sortant de cette circonscription) et mari de Anne Hidalgo maire de Paris.

    Aujourd’hui, la plainte est sortie de l’anonymat et il se trouve qu’elle a été déposée par Matthieu Lamarre, ex salarié au siège du MoDem, licencié pour faute grave en 2014 et ayant rejoint à cette date là, le staff de la future maire de Paris. Il est aujourd’hui membre de son cabinet à la mairie de Paris….

  •  Il n’y a jamais eu d’emplois fictifs au Modem, mais des salarié(e)s ont été employé(e)s  par le siège parisien du MoDem, pour une part de leur temps de travail et par des député(e)s européens MoDem pour une autre part de leur temps de travail. Ceci se faisant par le biais d’un avenant à leur contrat de travail, en toute légalité avec les directives du parlement européen et suivant une clé de répartition correspondant au temps effectif, travaillé pour l’un et pour l’autre.La raison principale pour laquelle les «spéculateurs», ont attendu le moment propice pour pour lâcher l’info, ce sont les pressions des «lobbys», qui oeuvrent pour faire avorter au maximum la loi de moralisation et tout particulièrement, l’interdiction des micro-partis (qui était le cheval de bataille de François Bayrou).

    A l’instar de François Fillon, qui vient de réintégrer la manne des primaires (trois millions d’euros) non pas à LR (qui le lui réclamait), mais à son micro-parti «Force républicaine». De nombreux responsables politiques, de tous bords , sont formellement opposés à ce projet qui les priveraient de revenus substantiels, utiles à leur future promotion électorale.

    POINT SUR LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES

    AU NIVEAU NATIONAL 42 députés, qui s’étaient inscrits en préfecture en tant que Modem ont été élus. Il se peut que d’autres élus centristes se déclarent Modem au près du Bureau de l’Assemblée Nationale (publication officielle sur le site de l’A.N. mardi 27/6).

    Ces députés vont pouvoir travailler et faire valoir les idées du Modem. Dans 2 ans la véritable majorité se définira au grès des divergences possibles qui surviendront dans le groupe EM (ex : certains LREM ex-écolos ne voteront pas «systématiquement» ce qui sera proposé par le gouvernement…). La présence et le travail des députés Modem sera donc sûrement très appréciable à terme pour le gouvernement.

    En outre, au plan matériel et selon la loi en vigueur, leur présence à l’Assemblée permet d’apporter au Mouvement Démocrate des revenus importants pendant les 5 ans de leur mandature.

    Une unanimité des présents se fait sur le choix qui devrait se porter sur Marc FESNEAU comme futur président du groupe MoDem à l’Assemblée et de Marielle de Sarnez à la Commission des Affaires Étrangères.

    AU NIVEAU DÉPARTEMENTAL nous avons réalisé «presque le score parfait» !

    Aucun candidat(e) Modem n’ayant été validé(e), mais nous avons contribué à l’élection des candidats « En Marche » («recyclés» ou «neufs») par notre investissement, auprès des comités « En Marche » des circonscriptions du département.

    À noter à ce sujet, que dans la 2ème circonscription, la défaite du député sortant LR (proche du 1er ministre E. Philippe et lemairiste affirmé), n’a pas su, ou pas voulu, franchir le pas et se déterminer franchement , pour accorder sa confiance au 1er ministre. Ceci, a permis l’élection de Jimmy PAHUN (issu de la société civile, dans un premier temps non validé par la direction nationale En Marche ! puis intégré dès le lendemain de son élection au sein des députés LREM).

    On assiste déjà à des luttes internes au sein des comités « En Marche », sur la 2ème circonscription, suite à cette élection qui semble ne pas faire l’unanimité, laissant à penser que les «vieilles habitudes» reprennent, même dans un «nouveau mouvement».

    AVANCEMENT DES LISTES ÉLECTORALES SÉNATORIALES 2017

    IMPORTANT !

    Sur les villes de Vannes, Pontivy et Lorient, le collège des «grands électeurs» doit être complété par des citoyens non élus (dont la candidature sera validée en conseil municipal des dites villes).

    Le président de la Fédération 56 a envoyé un message à tous les adhérent(e)s afin que des volontaires se fassent connaître avant lundi 26 juin 16 heures.

    Exemple de VANNES : 45 électeurs supplémentaires sont nécessaires pour compléter les 45 «grands électeurs» actuels, élu(e)s de Vannes, à choisir en conseil municipal le 30 juin prochain parmi les noms qui auront été déposés.

    LA PROBLÉMATIQUE POLITIQUE POSÉE AU MoDem 56

    • Les futures élections sénatoriales, qui auront lieu le dimanche 24 septembre, se dérouleront suivant un scrutin proportionnel à un tour.

      La présence , quasi certaine, de nombreuses listes, laisse penser que seul(e)s la tête de liste aura une chance d’être élu(e).

    • Les obligations de PARITÉ ferait pencher le choix vers la candidature d’une femme, plutôt «société civile », issue d’une petite commune, au fort potentiel d’environnement et d’innovation, ce qui correspondrait à l’idéal actuel du nouveau pouvoir.

    • Pour des raisons , autant pratiques que politiques, le MoDem 56 échangera d’abord avec les instances nationales du MoDem, avant d’élaborer avec les responsables départementaux de LREM la constitution d’une liste commune.

    • Les listes seront à déposer 15 jours avant le scrutin

   

 UNIVERSITÉ DE RENTRÉE DU MODEM

Le président a eu confirmation que l’UR 2017 se tiendrait à nouveau à GUIDEL les 29, 30 septembre et 1er Octobre prochains.

Guillaume Morin, se mettra en relation avec les Fédérations des 4 autres départements (Côtes d’Armor, Finistère, Ille et Vilaine, Loire-Atlantique) pour l’organisation matérielle du pot traditionnel d’accueil des congressistes.

Début septembre, une réunion est envisagée, comme chaque année, pour mettre au point la logistique de ce rendez-vous.

L’ORDRE DU JOUR ÉTANT ÉPUISÉ, LA RÉUNION PREND FIN À 16 HEURES 15.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !