RSS Facebook Twitter
eur 1
 

Actualités Démocrates d’Europe du 4 juin 2017.

FACE À LA BARBARIE, LA SOLIDARITÉ EUROPÉENNE EST INDISPENSABLE !

Marielle de SARNEZ

Ministre des AFFAIRES EUROPÉENNES

L’EUROPE VA-T-ELLE SE METTRE « EN MARCHE » ?

Emmanuel Macron a assis son programme sur un positionnement pro-européen sans équivoque. 

Le nouveau chef de l’État entend parvenir à bâtir «une Europe qui protège» et distingue cinq chantiers prioritaires : sécurité, emploi et croissance, défense de l’Europe dans le monde, développement durable et numérique.

Il veut aussi combler le fossé de la défiance et du déficit démocratique.

La composition d’une équipe de choc au gouvernement traduit cette détermination et la volonté de faire avancer les dossiers.

Les affaires européennes seront conduites par Jean-Yves Le Drian (PS), nommé ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (noter la priorité dans l’appellation) et Marielle de Sarnez (MoDem), ministre des Affaires européennes.

Avec Sylvie Goulard à la Défense, l’Europe de la défense semble être la priorité ! Or déjà les 27 ministres de la défense sont d’accord pour finaliser la mise en place d’un mini quartier général militaire à Bruxelles.

En outre, le premier ministre Edouard Philippe, Bruno le Maire ministre de l’économie et Sylvie Goulard ministre des armées, sont germanistes !

Emmanuel Macron a déjà rencontré Angela Merkel et Donald Tusk, président du Conseil européen.

L’élection d’Emmanuel Macron a été guettée, observée et en Europe et a redonné un souffle. L’hymne européen, sur fonds de Louvre et de pyramide du Louvre, a été tout un symbole

 

Malgré une croissance en hausse, notamment grâce à l’augmentation des exportations, la France reste en deçà des performances des autres pays de la zone euro. Elle doit faire face à trois défis : réduction du chômage, déficit public et faible compétitivité.

 Cela n’empêche pas la Commission européenne, d’adresser remontrances et recommandations à la France…eur 7

Compte tenu de sa situation économique, la France reste, avec cinq autres État membres, dans une procédure de déséquilibre excessi

Première recommandation : mettre fin à la situation de déficit excessif au plus tard en 2017 et atteindre un déficit public de 2,8% du PIB. Selon les prévisions économiques du printemps 2017, le déficit public devrait pourtant atteindre 3% en 2017 et, à politique et à croissance égales, 3,2% en 2018.

Seconde recommandation : alléger le coût du travail pour une meilleure compétitivité.

Troisième recommandation : favoriser l’insertion sur le marché du travail.

Quatrième recommandation : améliorer la compétitivité hors coût.

L’ACTUALITÉ DES 27…

HONGRIE Coutumier des attaques frontales contre Bruxelles,  Victor Orban, chef du gouvernement hongrois, multiplie les mesures controversées. Entre autres, il y a quelques semaines une loi sur l’enseignement supérieur, dont le seul but semble être la fermeture de l’Université d’Europe centrale de Budapest, (fondée par le financier George Soros, ennemi personnel de M. Orban).

eur 3La question de l’accueil des réfugiés est également au cœur des critiques.

L’ampleur des violations de principes fondamentaux de l’U E par la Hongrie justifie l’engagement à son égard d’une procédure de sanctions, affirme le Parlement européen dans une résolution adoptée à Strasbourg le 24 mai » 

Signe d’un changement de ton du Parlement européen, (même une partie des élus du Parti populaire européen, dont fait partie le Fidesz, parti de Viktor Orban), a voté la résolution commune. « Désormais, les diplomates bruxellois n’hésitent plus à évoquer ouvertement un futur chantage aux fonds structurels, dont les pays de l’Est continuent à abondamment profiter, s’ils ne reviennent pas dans le rang » (Le Monde).

Le ministre des Affaires étrangères hongrois accuse dans un communiqué le Parlement européen de vouloir « imposer l’immigration illégale »dans le pays et parle d’un complot du réseau de… George Soro

eur 5* LIBRE-ÉCHANGE

Les parlements nationaux devront ratifier les futurs accords commerciaux 

 

* GRÈCE

Elle espère enfin un accord global après des mois de blocage

PLAN JUNCKER

À mi-parcours, les investissements devraient atteindre 194 Milliards d’euros

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !