RSS Facebook Twitter
EUR 1
 

ACTUALITÉS DÉMOCRATES d’EUROPE du 14 NOVEMBRE 2016

 Donald Trump élu !  Quel rapport  avec l’Europe ?

 

Ce coup de tonnerre, comme pour le Brexit, comme les élections de Hongrie et de Pologne, montre le pouvoir de la désinformation :

N Farage ment sur le reversement de la contribution britannique à l’UE au système de sécurité sociale anglais, Trump ment sur les origines de B Obama et menace de prison H Clinton… N’y-a-t-il rien en commun ?

Si ! l’invective, l’absence d’argumentation et de plan politique : pas de «plan B», pas de «plan d’après-Brexit» ! Même, appel à la rancœur, à la nostalgie et même volonté d’ériger des murs ! Chaque argument rationnel est pourtant comptabilisé comme preuve d’un complot par des citoyens désinformés par les réseaux sociaux…

J’éprouvais le même sentiment lorsque F Timmermans, vice-président de la Commission européenne, essayait de convaincre des citoyens hostiles des bienfaits des institutions de l’UE ce lundi 7 novembre à Rennes, (dans le cadre des 50 forums citoyens organisés par la Commission Européenne dans toute l’UE) : ceux qui condamnent la mondialisation nient le réel, ceux qui refusent de voter, ceux qui invitent un pays à se replier sur lui-même au nom d’une indépendance symbolique, se trompent ! Ils attribuent les maux de ce qu’ils subissent à l’UE !

Certes une grande partie du public de Rennes, était pro-Europe, mais des citoyens non militants, voire des anti-UE étaient présents glissant frustration et rancœur. Exemple : «pourquoi accueille-ton la misère du monde ? pourquoi tant de réfugiés ?» Et (venant parfois de la même personne) : «quel scandale de les repousser en Turquie, quelle honte de ne pas les sauver !  quelle indignité de faire la différence entre migrants économiques et réfugiés !»

 

Que faire ? Il faut dire aux citoyens que la citoyenneté ce n’est pas de la consommation, où l’on se contente d’appuyer sur un bouton pour éliminer tel ou tel candidatEUR 2 pensant que «si c’est le chaos,  alors un peu plus, un peu moins, tant pis, je vote pour changer, pour essayer ! Non ! Je dois voter par responsabilité individuelle, Il  faut s’informer, croiser ses sources, voter. Et Comment avoir le droit de se plaindre que l’UE est trop libérale, quand on reste à la plage le jour du vote ?

Réformer les médias ? Réformer la communication de l’UE ? Si peu de médias sont européens ou un peu plus clairs et pédagogues que d’autres titres, de presse, assurant le suivi des infos européennes, l’UE, quant à elle, elle communique, elle communique beaucoup, organise ces forums citoyens ! En vain !

La faute revient aux chefs d’état siègeant dans un des trois organes décideurs de l’UE et qui, d’une manière schizophrénique, (alors qu’ils ont voté au Conseil européen), rejettent la faute sur Bruxelles : on ne peut tout de même instaurer un comité de surveillance du langage ! Les partis politiques portent aussi leur part de responsabilité, eux  qui débattent peu de l’UE, sauf  lors  des élections européennes.

La faute aussi à notre système éducatif où l’instruction civique est ennuyeuse, bâclée au gré des changements de programme, malgré la bonne volonté des professeurs. L’UE est très peu étudiée dans les programmes d’histoire, d’économie. Il faudrait, comme en histoire, repenser le «récit de l’UE» !

 

 

EUR 3Ecoutons Frans Timmermans, Premier vice-président de la Commission Européenne, ancien ministre des  affaires  étrangères des  Pays-Bas, dans l’interview accordée à Ouest-France, le 7 novembre.

Oui «Le projet  européen  peut  échouer !  On a le sentiment que les uns en profitent alors que les autres se sentent abandonnés  et se font du souci pour leurs enfants. Voilà notre problème aujourd’hui. (…)Plutôt  que de souligner à tout propos les extraordinaires bienfaits de l’U E, nous devons prouver que les organisations européennes peuvent  contribuer à la  résolution conjointe de problèmes que les Etats-membres ne peuvent maîtriser individuellement. (….) Une partie de la jeunesse pense que notre société n’a rien à lui offrir. Captée par par le salafisme, elle  y trouve le  rêve d’un  salut. Même  pour justifier  les crimes  terroristes. Pourquoi  n’arrivons-nous  pas à  faire rêver  ces jeunes ? Où avons-nous failli ? Quand l’extrême droite  tente  les  jeunes, c’est  la même chose (…) L’éducation! Voilà  dans quoi il faut investir, comme dans l’intégration (…)

Cette  crise  migratoire arrive  après des crises multiples, d’identité, économique, financière,  bancaire, terroriste. Toutes  ces  batailles  ont  affaibli  l’Europe qui  a perdu sa  force  d’auto-conviction. Mais  la  crise est  là  pour  plusieurs générations. L’Afrique  aura  entre  3 et  6 milliards  d’habitants  d’ici  50 ans. Si  on ne trouve pas de solutions soutenables, cette crise migratoire sera là pour toujours»

 Armelle SEITÉ-SALAÛN                      

Vice-Présidente du Modem 56 

 

                                       

BREVES d’EUROPE 

Parlement Européen :  

D’ici  janvier 2017, les  présidences  des commissions et les  autres postes à responsabilité de l’institution seront renouvelés. Malgré la perspective du Brexit, écarter du jeu les sujets de Sa Gracieuse Majesté n’est pas évident.

EUR 4Gel des indemnités des commissaires sortants : Agacés par l’absence de réaction de la Commission après les affaires N Kroes et J M Barroso, les parlementaires ont décidé de suspendre les indemnités des anciens commissaires, espèrant pousser l’exécutif européen à agir contre  les conflits d’intérêts et durcir le code de conduite des commissaires, trop permissif.

 

 

Propos racistes d’un commissaire Le discours de Gunther Oettinger commissaire européen EUR 5allemand à l’économie  numérique, dans lequel  il parle  des «bridés» et du mariage  homosexuel  «imposé», a  suscité un  tollé  en  Allemagne et  la  réaction outrée de l’association SOS Racisme.

Royaume-Uni – Le Brexit se complique pour le gouvernement britannique : pas de Brexit sans l’aval des députés. La Haute-Cour  rend  un verdict embarrassant qui ajoute un obstacle majeur au Brexit.

 

  

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !