RSS Facebook Twitter
europe 1
 

Actualités Démocrates d’Europe du 23 mai 2016.

L’EUROPE S’INVITE DANS LA PRIMAIRE DE DROITE !

Les candidats à la primaire réclament tous une refonte du projet européen, de N. Kosciusko-Morizet à A. Juppé, en passant par F. Fillon et N. Sarkozy. On se réjouit que cette volonté de faire avancer l’Europe s’invite comme thème majeur des débats de la primaire et de la présidentielle !

N.Kosciusko-Morizet, seule à parler de la dette et à envisager la demande d’un délai pour réduire le déficit, veut repositionner la France «dans une UE en pleine crise démocratique». A. Juppé en appelle à un nouveau départ 1, F. Fillon veut repenser le projet européen quand N. Sarkozy parle, lui, d’une refondation.

A gauche, Elisabeth Guigou, ancienne ministre de François Mitterand, présidente de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, signe aussi un article sur Berlin et Paris 2 qui doivent à deux, initier une refondation de l’Europe.

Beaucoup de leaders européens veulent aussi changer l’UE : Guy Verhofstadt dans un ouvrage préfacé par Dany Cohn-Bendit, «Le Mal européen» (chez Plon) préconise le saut fédéral d’ Etats volontaires, doté d’un gouvernement, d’un budget fédéral dépassant le misérable 1°/° du PIB européen, d’une défense commune (ou au moins de projets de défense), pensant que les politiques vont réagir car l’UE est dos au mur (la question des migrants prouve qu’il est nécessaire d’envisager «plus d’Europe », avec les Anglais ou sans.

S’ils sont d’accord sur le diagnostic et font des propositions, peu précisent la manière d’y parvenir : présenter ces idées au Conseil européen en cas d’élection, discuter en amont avec quels chefs d’état ? avec Angela Merkel en particulier ?

Aucune précision n’est donnée. Il serait dommage que ce débat sur la réforme de l’UE, objet de surenchères, ne soit qu’un prétexte et passe aux oubliettes après l’élection et risque de maladresses vis-à-vis de nos partenaires  !

La palme de la démagogie revient à B. Le Maire, qui propose un referendum 1. D. Cameron se mord les doigts de sa promesse inconsidérée, pour raisons de politique intérieure. Bruno Le Maire lui, persévère : il soumettrait des modifications aux traités sans consulter les partenaires européens, les mettant devant le fait accompli du résultat du referendum ! Sur des sujets si complexes, pourquoi court-circuiter la démocratie représentative, si ce n’est par démagogie ?

europe2

BREVES D’EUROPE

europe 37 mai- Sursaut démocratique en Pologne : (rappelons que la fête de l’Europe est le 9 mai) 240 000 personnes sont descendues dans la rue pour protester contre le gouvernement conservateur au pouvoir (PIS) qui, selon eux, gère le pays d’une manière non démocratique et contraire aux valeurs européennes (violant en particulier, le système judiciaire et la liberté des médias). Les remontrances du PE à la première ministre polonaise (janvier), celles récentes de la Commission européenne et ces manifestations, parmi les plus importantes qu’a connues le pays, suffiront-elles à faire fléchir le gouvernement polonais ? On peut en douter !

Le groupe dit de Visegrad dit aussi V 4 (groupe informel d ‘anciens pays de l’Est :Hongrie, Pologne, Slovaquie et République tchèque) forme un front inquiétant au sein de l’UE, tant au plan de l’intégration qu’à celui de l’adhésion aux valeurs. Semblant retourner à ses vieux démons d’état autoritaire, la Pologne, qui a le plus bénéficié des fonds européens, est le cas le plus décevant. Comme si ces pays avaient adhéré à l’Otan pour se protéger des Russes ; comme s’ils avaient adhéré à l’UE pour bénéficier de ses avantages (fonds structurels européens et accès à un vaste marché)  et rejetaient maintenant les valeurs de l’UE : solidarité, valeurs démocratiques et contrevenaient même à présent, à ses règles.

PLOMBIER POLONAIS

Nouveau heurt entre anciens et nouveaux entrants où l’on retrouve le groupe de Visegrad ! Tout le monde se souvient de la directive Bolkestein et du «plombier polonais».

Cette fois, la Commission européenne voulait faire avancer les choses !

La commissaire M.Thyssen1, souhaitait remanier le système 1996 «Travailleurs détachés» qui leur permet, même soumis au droit du pays où ils exercent, de payer les charges sociales dans le pays d’origine.De nombreux secteurs sont touchés : bâtiment, transport, agriculture (saisonniers), santé, etc.

Elle voulait réduire les différences de coût salarial entre les travailleurs qui exercent dans un même pays, locaux ou détachés, certains étant payés deux fois moins que les nationaux ! Son projet prévoyait l’obligation pour les travailleurs d’une même entreprise, quelle que soit leur nationalité, d’avoir le même contrat et les mêmes rémunérations, le détachement étant limité à 2 ans. Non seulement le salarié détaché bénéficiait du salaire minimum du pays d’accueil, mais aussi des primes et avantages. Grande pas en avant !

La commission a fait marche arrière pour éviter l’épreuve de force (d’autant que le patronat européen était du côté des oppossant!) entre « nouveaux entrants»-(les anciens pays communistes emmenés par la Pologne), opposés au projet2, et les «anciens pays de l’UE» (dont France,Allemagne, Belgique, Pays-Bas, etc…) souhaitant mettre fin à une concurrence déloyale au sein de l’UE, soutenus par les syndicats européens, eux aussi opposés au dumping social.

13 mai M. El khomeri dans un communiqué, soutient le renforcement des règles car «le détachement (…) met à mal les droits élémentaires des salariés(…) fausse la concurrence (…) mine la protection sociale et, in fine, le projet européen !»

Rappelons que l’UE compte 2 Millions de travailleurs détachés dont 400.000 en France1. Affaire à suivre !

DIVERS

COMMERCE UE CHINE OMC

europe 4La commission européenne, le PE avec la commission Commerce guettent l’aboutissement à l’OMC du statut de la Chine.

12 mai Le PE a voté une résolution, -non législative donc non contraignante, reconnaissant l’importance des échanges commerciaux Chine UE mais défavorable au statut d’économie de marché réclamé par la Chine !

europe 5BILLET DE 500 EUROS

La commission s’apprête à retirer le billet de 500 euros source de fraudes et de blanchiment…

Les Allemands sont attachés à la monnaie papier et à ce billet en particulier équivalent de leur ancien 1000 Deutschemarks, alors que les pays scandinaves, telle la Suède sont passés au paiement dématérialisé avec l’inconvénient d’une possibilité de fraude et d’intrusion dans la vie des clients (ce dont google et facebook se moquent, exploitant depuis longtemps les données des leurs !

europe 6Les Turcs n’auront plus à demander un visa pour l’UE ! Pas sûr : les visas ne sont pas bradés !La commission1 vient de plancher sur 72 critères d’obtention des visas ; même si elle allège certains critères, il faudra remplir les autre.

Ankara met la pression pendant que les députés européens déplorent cet éventuel marchandage !

 

 

Autriche :

europe 7 

Election présidentielle ce dimanche : N. Hofer, candidat d’extrême droite à obtenu 36,4% des voix au premier tour, est en passe de gagner le second.

 

 

europe 8 

 

A Rennes, expo au centre d’excellence Jean Monnet,  « Europe, qui es-tu ? Europe, que fais-tu ?

 

 

1 Tribune dans Le Monde du 10 mai

2 Le Monde du 18 mai,

3 discours à Berlin  extraits dans Le Monde du 10 mai

4 la nationalité des commissaires, sensés œuvrer pour le bien commun des européennes et qui ne représentent pas l’intérêt de leur pays mais celui des 28 est volontairement passée sous silence ; néanmoins marainne Thyssen est belge ;

5 Par une procédure, dite de carton jaune, qui autorise les parlements nationaux à émettre un avis dans les domaines de compétence partagés avec l’UE et les Etats.

6 Par une procédure, dite de carton jaune, qui autorise les parlements nationaux à émettre un avis dans les domaines de compétence partagés avec l’UE et les Etats. « Travailleurs détachés », Le Monde , Economie et entreprise, 18 mai.

7 Jean-Claude Juncker devant le Conseil de l’Europe

*utilisé avec le consentement de BirdsDessines.fr qui ne peut être tenu responsable des propos tenus dans les phylactères 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !