RSS Facebook Twitter
MoDem
 

Actualités Démocrates du Morbihan.

Compte rendu de l’assemblée générale du MoDem 56 

Pontivy le 30 août 2014 .

Étaient présents un quart des adhérents. Une majorité d’absents s’étaient excusés en raison d’une absence estivale. 

Ordre du Jour :

– PRÉPARATION DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES DU MODEM 56 DU 22/11/2014.

– POINT SUR LE BREIZH ACCUEIL DE L’UR GUIDEL 2014.

– QUESTIONS DIVERSES. 

1 – ÉLECTIONS DES INSTANCES DÉPARTEMENTALES du 22 novembre 2014. 

Après un mot d’accueil chaleureux de Madame le  Maire de Pontivy, Christine Le Strat, le président Jean-Yves Tréguer rappelle aux présents les règles de vote et d’éligibilité prévalant pour le renouvellement des instances départementales.Il indique que ces informations ont été éditées sur le site officiel du modem 56 depuis juillet et qu’elles seront à nouveau en ligne courant octobre, afin que tout adhérent puisse s’y référer, tant pour accèder au vote, que pour déposer sa candidature au Conseil Départemental. 

Pour rappel 

Deux votes auront lieu :

  • Vote pour le président départemental.

      •   Vote pour les conseillers départementaux

Le nombre des conseillers que les adhérents du Morbihan seront amenés à désigner, sera déterminé par le siège parisien dans le courant du mois d’octobre. Il tiendra compte du nombre d’adhérents à jour de cotisation 2012-2013-2014 (selon la méthode dite «glissante»). 

Peuvent voter : les adhérents à jour de cotisation (pour les nouveaux : s’ils ont adhéré avant le 22 août 2014, pour les adhérents 2012 / 2013 : si ils ont acquitté leur cotisation 2014, jusqu’au jour du scrutin : 22/11/2014).  

Peuvent poser leur candidature au scrutin de désignation du Conseil Départemental : les adhérents à jour de cotisation ayant envoyé au délégué départemental du Modem 56 leur lettre de candidature :  AVANT LE 1er NOVEMBRE 2014. 

 

Délégué Départemental :   Armel Tonnerre :     à l’adresse mail : armel.tonnerre@finances.gouv.fr

 

MODES DE SCRUTIN

•  Élection du président départemental.

Le président départemental est élu pour trois ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, directement par les adhérents.

Le candidat est élu au premier tour s’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés correspondant au moins au quart des électeurs inscrits.

En cas de second tour, seuls les deux candidats ayant obtenu le plus de suffrages au premier tour peuvent y participer. Le candidat qui obtient le plus de suffrages au second tour est élu président.

 

•  Élection des conseillers départementaux

Le Conseil départemental est composé :

– des parlementaires nationaux et européens, conseillers généraux et régionaux, maires et présidents d’un établissement public de coopération intercommunale élus dans le département, ainsi que des conseillers d’arrondissement à Paris, Lyon et Marseille, les membres du Conseil national adhérant dans le département siègent au Conseil départemental du Mouvement Démocrate.

– de membres élus pour 3 ans au scrutin proportionnel de liste à la plus forte moyenne.

 

Déroulement de l’élection :

Après validation, par le siège national,des candidatures reçues, le délégué départemental enverra à tous les adhérents ,les professions de foi et les bulletins de vote correspondants, au plus tard pour le 8 novembre 2014.

* Une réunion électorale permettant aux adhérents de poser toutes questions utiles aux postulants est prévue entre le 10 et le 20 novembre (après que le siège du Modem ait validé les candidatures transmises par le Délégué Départemental, conformément aux statuts du Mouvement Démocrate).

* Le scrutin sera accessible de trois façons : par présence au jour et à l’heure du scrutin, par procuration donnée à un adhérent à jour de cotisation (suivant les limites prévues par les statuts du Modem), par correspondance.

Les convocations à ces deux rendez-vous seront envoyées par e-mail en temps utiles par le Délégué du Modem 56 à tous les adhérents. 

Ces élections feront l’objet d’une rubrique spécifique et détaillée qui sera mise en ligne sur ce site dans les 15 jours à venir.

 

2 – POINT SUR GUIDEL. 

Le Président incite les adhérents présents qui ne se seraient pas encore inscrits à l’Université de rentrée 2014, à le faire dans les plus brefs délais : le programme des UR n’étant pas encore publié, il n’est pas possible d’évoquer les thèmes des ateliers proposés, mais «comme d’habitude, on sait que ça sera très bien !». Les élus du Morbihan non encore inscrits seront relancés par le Président pour les sensibiliser à profiter des conditions proposées par l’IFED à tout élu. 

ANIMATION :  

Notre département a la joie d’accueillir pour la 3ème fois les UR du Modem. Fort des encouragements et des félicitations reçus du «National» et en liaison avec les 4 autres départements de la Bretagne historique, il renouvellera le « BREIZH ACCUEIL » dont il avait pris l’initiative en 2013, .

– Nous ajouterons donc un caractère plus festif en conviant le cercle celtique AVEL HUN TADEU (Landaul) : 4 couples de danseurs + 2 sonneurs animeront gracieusement l’avant-repas du samedi midi.

– Comme l’an dernier, nous distribuerons un tract d’accueil (4 pages) permettant aux congressistes de mieux connaître la Bretagne. Cette année, l’accent sera mis sur la revendication de réunification de la Bretagne historique (il sera publié sur le site et sur facebook : Modem 56 pour agir,  et sur les sites départementaux bretons en activité). 

Les frais inhérents à ces manifestations seront couverts par les dons des adhérents des cinq départements. Il manque environ 300 euros pour boucler le budget du Morbihan. Le Président renouvelle son  appel à dons, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait. Ces dons sont à envoyer par chèque au trésorier du MoDem 56 :

« MoDem Morbihan Guidel 2014 »

c/o Olivier Le Bouille trésorier

Kerandin, 

56700  Kervignac

Certaines sociétés seront sollicitées, notamment pour nous fournir chips, biscuits bretons, cidre et jus de pomme à conditions préférentielles ou même à titre gratuit (Armor Lux a d’ores et déjà accepté de fournir des marinières aux volontaires-accueillants à tarif réduit).

Le maire de Guidel a proposé la projection , en salle plénière, d’un diaporama sur Guidel avant l’heure d’ouverture officielle. 

VOLONTAIRES D’ACCUEIL 

– un appel à participer à l’accueil du vendredi 19 septembre, à partir de 15 heures, à Guidel a été lancé. Quatre adhérents présents viendront renforcer ceux déjà inscrits (10 à ce jour).

– toute personne intéressée peut recevoir les informations et/ou s’inscrire soit à partir du site (lemodemmorbihan@gmail.com), soit par contact avec Eve à l’adresse mail :  modemeveroffiaen@yahoo.fr 

 

 

3 – QUESTIONS DIVERSES : Point Politique. 

les points suivants ont été débattus et ont fait l’objet d’un consensus de la part des adhérents présents :

NIVEAU DÉPARTEMENTAL

• Le nombre des adhérents du Modem 56 est stable, avec un retour apprécié d’anciens adhérents.

 Guillaume Morin invite les adhérents à assister à la naissance de la section morbihannaise du mouvement fédéraliste transpartisan «le Mouvement Européen» (www.mouvement-europeen.eu) lors du meeting de Vannes en présence de JM Cavada, Pt du Mouvement Européen français. Le site Modem 56 reprendra cette information dans les prochaines semaines. 

 

 

NIVEAU NATIONAL

• La stratégie du gouvernement est illisible et comme l’a rappelé François Bayrou lors de ses derniers interviews télévisés, sa capacité à gagner la confiance du pays, calamiteuse.

• La responsabilité du Centre est grande et nécessitera après une attente liée au renouvellement des instances de l’UDI et de l’UMP (fin novembre 2014) de prévoir une grande campagne de recrutement (à partir de janvier 2015) pour mener à bien les campagnes électorales 2015/2017.

• Les élections pour la nomination des présidents de l’UDI et plus encore de l’UMP, vont donner lieu à des turbulences, compte tenu des antagonismes et des détestations internes. Il n’est pas in-envisageable que certains responsables ne quittent l’un et l’autre de ces deux partis, notamment si N. Sarkozy se trouve à la tête de l’UMP.

* L’UR du PS de La Rochelle (ce week-end) va avoir du mal à annoncer une synthèse. De nouvelles alliances risquent de mettre à mal le soutien gouvernemental au sein des deux assemblées. Le premier ministre peut décider de gouverner par ordonnances  et poser la question de confiance.

* La dissolution de l’Assemblée Nationale serait possible après annonce de la part du gouvernement d’une modification du mode de scrutin, ajoutant une part de proportionnelle (ce qui réjouirait tant les écologistes que les centristes), dans la mesure où il respecte la loi électorale en vigueur concernant des délais minimums d’application, ce qui est complexe dans la perspective des élections régionales proches).

* L’ajout d’une part de proportionnelle induirait mécaniquement la suppression de 70/80 députés, avec redécoupage des circonscriptions (le nombre de députés ne peut plus être augmenté dans la réglementation constitutionnelle en vigueur), à moins que soit envisagé le retour au mode de scrutin dit «de proportionnelle absolue» (1993) – solution plus «confortable» pour le gouvernement actuel.

L’Ordre du Jour et les discussions annexes étant épuisés, la séance est levée à 12 heures 30.

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !