RSS Facebook Twitter
communication 1
 

«OBJECTIF 2025» : Nous sommes dans la communication politique…

 Objectif 2025… C’est donc le cap que s’est lancé lundi le gouvernement.   Imaginer ce que sera la France de 2025 et mettre en place les politiques  nécessaires pour y arriver.

Malheureusement  je crains, comme toujours, et comme le disait  Jacques Chirac, que cela ne fasse encore pshitt.

 

 Communication politique 

Cela fait maintenant plus d’un an que François Hollande a été élu président de la République et les réformes structurelles se font attendre. Comme toujours, nous sommes dans la communication politique.  C’est beau : imaginons la France de demain, la France d’après ? (ce n’est pas sans me rappeler un slogan de l’UMP). Seulement, pour que cette France de demain puisse exister, encore eut-il fallu que la politique appliquée par le gouvernement soit en cohérence avec cet objectif. Pour le moment, on ne voit aucune cohérence, mais plutôt une politique au jour le jour, sans véritable cap. Je ne blâme pas le gouvernement actuel, le projet présidentiel de François Hollande était un programme irréaliste et irréalisable selon moi. Les gouvernements précédents n’ont pas fait beaucoup mieux.

 

 La France en 2014

Cela fait plus de vingt ans que la politique et les politiques, en général ont perdu cette vision à long terme. On gère la France au jour le jour en limitant les dégâts. C’est ce que j’appelle la politique du sparadrap. On annonce un déficit de quelques milliards d’euros, François Hollande se défend à Bruxelles. On nous annonce un problème de retraites, le gouvernement propose une réformette qui limitera les dégâts. Le chômage augmente, le président annonce la création d’emplois aidés qui résorbent le problème à court terme.   Un bandage est insuffisant pour arrêter une hémorragie.

Plutôt qu’imaginer la France de 2025, agissons pour la France de   2014. Ayons le courage de dire aux Français que nous devront tous  faire des efforts si nous souhaitons conserver notre système de retraite  ou de sécurité sociale. Osons équilibrer le budget, osons réformer l’administration, attaquons nous à la réforme territoriale… Et de  grâce, arrêtons cette communication inutile et contre-productive.

 Guillaume Morin

 

 

 

 

 

 

Note : cet édito de Guillaume Morin a été repris par « le Plus » du Nouvel OBSERVATEUR en date Date du 20 août 2013, avec le commentaire ci-après de Mélissa Bounoua :

LE PLUS. « La France en 2025 » : c’est ce sur quoi ont travaillé les ministres du gouvernement à leur retour de vacances. François Hollande a promis des réponses sur les questions des retraites, du budget et de l’emploi d’ici la fin du mois d’août. En attendant, le thème de ce séminaire n’a pas convaincu Guillaume Morin, professeur et membre du MoDem.

 

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !