RSS Facebook Twitter
 

Adhérer et militer au MODEM !

 Prendre sa carte au MODEM

Et MILITER, drôle d’idée !

On reconnait aujourd’hui qu’en 2012, le MoDEM,seul au milieu d’ une classe politique qui «dansait

sur un volcan», avait tenu un discours de VÉRITÉ.

Les prédictions de François Bayrou se sont réalisées, -on peut dire «malheureusement !»- Les « idées  fixes » portées hier par ses seuls partisans sont revendiquées aujourd’hui par la droite et la gauche. Dire : «réduisons dette et dépenses publiques», «affirmons l’incompatibilité entre pouvoirs d’argent, presse et action politique», n’est plus tabou...Un responsable UMP annonce aujourd’hui qu’il «faut changer de logiciel» ! Nous militions pour cela il y a un an, cinq ans,

dix ans déjà !!!

Oui mais voilà : «le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté !» (à suivre…)

Nombre de sympathisants ou de compagnons d’hier craignent que le mouvement ne se relève pas

de cette exécution. Pourtant, à l’échelle de l’Histoire d’un pays, qu’est-ce qu’une défaite électorale ?

«La mission d’un homme d’Etat est de défendre la vérité quoi qu’il lui en coûte électoralement. C’est aussi

la mission des citoyens conscients. Et un jour, devant la nécessité et l’urgence, ce qui paraissait impossible devient possible» (F Bayrou interview Atlantico mars 2013).

A ces amis, il faut dire qu’il est temps de se RÉ-ENGAGER ! La France a besoin de bras militants intègres, face aux irresponsables de tous poils, profiteurs de la démobilisation

des modérés.

Militer c’est quoi ? «servir la soupe» à l’un de ces partis au code génétique aujourd’hui obsolète,  qui, à grands frais, repeint la vitrine et paie cher des «communicants» pour rester dans le vent ? Sûrement pas !

Si vous croyez à un élan citoyen qui place au-dessus de tout l’engagement désintéressé, l’exigence de vérité, la curiosité de «ce qui réussit ailleurs» et qui milite pour rassembler au-delà des couleurs politiques ceux qui veulent livrer la seule bataille qui vaille : reconstruire ensemble la France de nos enfants ;

Alors, vous serez un militant heureux du MODEM !

Le Modem, n’est pas une marque dont F. BAYROU serait le représentant de commerceet nous les manœuvres dociles…

Symbole de l’indépendance d’esprit de ceux qui ne se sont jamais laissés corrompre (un luxe aujourd’hui !),le Modem est un mouvement politique(et non un «Parti» : par essence de « parti-pris »).

Il ancre sa légitimité, non sur des victoires de court terme, mais sur les valeurs de probité, d’humanisme, d’abandon des idéologies claniques, pour refonder un système institutionnel cohérent, sans lesquels l’action politique est pervertie et inefficace.

Réaffirmons sa différence ! Soutenons-le !

ADHERONS, RÉ-ADHERONS et FAISONS PARTAGER NOS COMBATS !

Eve Roffiaen

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !