RSS Facebook Twitter
 

LA RIGUEUR BUDGÉTAIRE

On y est ! La France est officiellement en récession!
L'activité économique est au ralenti et les tentatives
du gouvernement socialiste pour relancer l'économie
semblent bien vaines.
Il faut dire que relancer l'économie en subventionnant
des emplois publics (quitte à aggraver le déficit public)
et en délaissant les PME et TPE, au coeur de notre tissu économique,
ne semble pas être la solution au chômage de masse.
Cela peut sans doute être une solution temporaire mais pas LA solution.
Le gouvernement socialiste va d'ailleurs devoir se remettre
en question auprès de la commission européenne pour pouvoir
obtenir un sursis.
Tout le monde le déplore aujourd'hui mais peu dénonçaient
les dérives budgétaires du pays.
Après des décennies d'aggravation du déficit public,
la France est désormais au pied du mur.
Elle n'a jamais réussi à respecter le fameux critère du 3 %
de déficit public. C'est d'ailleurs une des raisons qui a
enfoncé la zone euro dans la crise : comment mener une politique
monétaire commune sans une politique budgétaire rigoureuse et un
strict respect des critères de Maastricht ?
François Hollande va donc devoir annoncer de véritables réformes structurelles.
Nous ne sommes plus dans le temps de la communication mais dans celui de l'action.
Ces réformes ont été trop longtemps repoussées, que ce soit par
le gouvernement actuel ou les précédents.
Il est temps de mener une véritable réforme territoriale
afin de simplifier le mille-feuille administratif et de supprimer
les doublons qui aggravent les déficits.
Il est temps de dire la vérité aux Français :non, nous ne pouvons plus
vivre au dessus de nos moyens.
Oui il faudra faire des sacrifices, ou tout du moins des concessions.
Le système de retraite devra être réformé en profondeur
(Il faut d'ailleurs noter que cela a été une des rares réformes
structurelles courageuses du précédent gouvernement, malheureusement
celui-ci n'est pas allé jusqu'au bout de la logique).
Le système de sécurité sociale devra sans doute aussi être revu.
Les réformes qui ont été faites depuis plusieurs années sont insuffisantes
et ce système qui est une des richesses de notre pays doit être réformé en profondeur.
Enfin, il ne faut pas mentir à nos concitoyens, nous ne pouvons plus
aujourd'hui continuer à remplacer tous les fonctionnaires qui partent
à la retraite, nous ne pouvons plus aujourd'huicontinuer à dépenser l'argent public
comme si les caisses pouvaient se remplir miraculeusement.
Il faut s'astreindre à une certaine rigueur budgétaire même si le mot peu faire peur.
La rigueur n'empêche pas l’investissement, elle permet simplement de mieux réfléchir
aux investissements qui sont réellement utiles.
Et si une des solutions, ce n'était pas moins d'Europe mais plus d'Europe. 
Et si nous décidions enfin de mettre en commun certaines politiques pour
faire des économies et surtout être plus efficaces ? 
Osons franchir le cap : osons le fédéralisme !
Guillaume MORIN (Président des Jeunes Démocrates du Morbihan)
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !