RSS Facebook Twitter
 

Compte Rendu du Conseil Départemental du 5 novembre 2011

Conseil départemental du samedi 5 novembre 2011

Palais des Arts Vannes

Le Conseil départemental du Mouvement Démocrate du Morbihan s’est réuni le samedi 5 novembre 2011, à 10h00, au Palais des Arts de Vannes.

Etaient présents :

Jean-Yves TREGUER, président ; Christine LE STRAT ; Olivier LE BOUILLE ; Odile MONNET, vice-présidente ; Jean-François JAISSON, trésorier ; Xavier PROUVOST ; Caroline ALIX VOYNIER ; Jean-Christophe AUGER ; Georges LUC ; François-Denis MOUHAOU ;Andrée LE POUL.

Absents excusés :

Gérard DERRIEN; Marie-Claude GAUDIN; Michel GUEGAN; Hortense LE PAPE; Gaëlle PROUVOST. Jacqueline DE CLERCK.

Invité :

Christophe MARTIN

 

 

 

1-     Bilan de la visite de François Bayrou dans le Morbihan le 6 octobre.

Sa visite a été bien accueillie et bien appréciée. François Bayrou a, de son côté, apprécié cette journée à Vannes. Le choix de l’IUT, comme lieu de débat, a été déjà reproduit dans d’autres villes et le sera encore, le lieu ayant permis de toucher des jeunes, présents en nombre et jusque la fin du débat.

François-Denis regrette l’absence d’un moment privilégié qui aurait pu avoir lieu après le débat avec les militants.

François-Denis note également l’absence du livre « 2012 État d’urgence » qui aurait pu être proposé à la fin du débat…. Défaut d’organisation de l’équipe de François Bayrou ?

Chacun autour de la table est unanime de dire que François Bayrou a été performant et juste dans ses réponses ce soir-là, mise à part sur le dossier du gaz de schiste sur lequel les réponses n’ont pas parues adaptées… (Est-ce l’intervention insistante d’un jeune UDB qui a pu agacer / déranger ? ; Est-ce que ce dossier est depuis trop récemment médiatisé ?).

Échange d’avis sur les différents articles de presse et sur l’actualité politique locale :

a Le Point : sur la visite de François Bayrou à Vannes ; ils ne parlent que de quelques soixantenaires à la Chapelle Caro en omettant de dire que 400 personnes étaient présents à l’IUT)…

aJean Arthuis, Président de l’Alliance Centriste, devait annoncer ce jour son rapprochement dans l’équipe de campagne de François Bayrou. Contrairement à ce qu’avait annoncé la presse samedi, ce n’est pas encore fait.

aLocalement, François Goulard est assez chahuté… après la démission de Gilles Auvray à la ville de Vannes ce qui le fait démissionner de la présidence de l’Agglomération. Jo Kergueris par voie de presse affiche son mécontentement après les élections sénatoriales. Il reproche à François Goulard, non seulement de ne pas avoir retiré sa candidature aux sénatoriales, mais aussi, de ne pas avoir pris la peine de l’appeler à la suite de son échec….

Sur la défaite aux Sénatoriales, les raisons avancées :

ð     la réforme territoriale, le non respect des élus locaux à qui on attribue trop   facilement la  responsabilité des déficits ;

ð  le contexte national n’est pas favorable,

ð  la gauche plus dynamique,

ð  l’oubli de l’ouverture aux femmes ;

ð  trop de candidatures successives pour certains ; pas assez proches des élus ;   défaut des élus de ne pas préparer assez longtemps à l’avance leur succession.

Il est même remarqué qu’à l’inverse de préparer leur succession, ces mêmes élus compliquent leur élection d’après, ce qui sera le cas pour François Goulard lors des législatives de 2012, n’ayant sans doute plus l’appui de certaines personnalités, comme Jo Kergueris par exemple…. Jean-Baptiste Goulard n’aura sans doute pas plus d’appui à la suite de ces différents épisodes, en tant que « directeur de campagne ».

Il nous restera donc : à surveiller, à suivre de près, à être actif pour les législatives.

Le paysage politique évoluant fortement, il est de notre intérêt de proposer des candidats dans toutes les circonscriptions afin de pouvoir mener des discussions avec le PS ou l’UMP (selon le résultat de la Présidentielle et l’orientation que prendra François Bayrou, si il n’était pas qualifié pour le second tour).

À la question de savoir si les choix des alliances pourront varier selon les territoires, la réponse a été négative, il s’agira bien de suivre la démarche générale donnée par François Bayrou à la suite des présidentielles.

Il faut aussi indiquer que François Bayrou ne sera pas le « candidat du Modem » pour la Présidentielle, mais bien au-delà (rassembler ;  l’alliance centriste, les républicains, etc.…).

 

2-     Premières ébauches et tour de table sur les profils de candidats pour les législatives

Georges Luc dresse la liste des différents « profils » possibles – « profil » n’étant pas encore « candidat »….

Paris souhaite avoir le plus de candidats possible, afin que chaque voix récoltées puisse apporter 1€40 pour le financement du parti, et donc pour son indépendance.

Il est toutefois difficile de dire quel candidat peut faire plus de 5%, et donc Georges soulève toutefois la question sur le financement / remboursement de la campagne pour les candidats qui n’atteindraient pas 5%… pas plus de réponses de Paris à ce jour… il faut rappeler qu’aux dernières élections, François Bayrou n’avait fait que 5%, qui peut parier ce que chacun pourra faire…  même si une assurance peut payer 50% de la campagne, si on estime le coût d’une campagne à 20000 €, il reste malgré tout 10000 € de la poche du candidat…

ð  1ère circonscription : Vannes Centre :

  • sortant = François Goulard ; du fait du nouveau découpage, perd les voix de la Roche Bernard (4ème). On peut raisonnablement penser que le ou la candidate que l’on pourrait présenter pourrait faire plus de 5%. Pierre Le Bodo, centriste (Alliance Centriste), peut être un candidat potentiel. Il se présente pour la présidence de Vannes agglo en remplacement de Gilles Auvray. S’il y parvient, sa candidature peut peser. Déjà candidat pour les cantonales, il était prêt à l’être pour la Ville de Vannes.
  • Odile Monnet : dans les 6 circonscriptions, la parité oblige à  3 femmes, 3 hommes…..
  • Gilles Dufeigneux : avancé par Jean-Christophe Auger et déjà avancé par Odile. On sait qu’il a déjà commencé un travail terrain, en lien d’ailleurs avec Pierre Le Bodo… Georges ne l’avait toutefois pas prévu.
  • Vincent Salette : Jean-Christophe Auger ne considère pas qu’il soit Centriste, plutôt « droite catho très dure ». Odile Monnet est sceptique aussi sur les valeurs qu’il porte, suite au débat lors des Cantonales. Il s’était présenté, à cette occasion comme un « centriste ».
  • Jean-Christophe Auger : pour lui, il est trop tôt pour le dire mais se considère bien comme un « profil centriste ».

ð  2ème circonscription : Auray

  • Philippe Le Ray : Jean-Yves Tréguer l’a rencontré. A envie d’y aller, sait qu’il n’aura pas l’investiture de l’UMP, Grall repart et aura cette investiture (et appui de Copé et de Bertrand), même s’il est impopulaire (démission de Carnac) . Philippe Le Ray est un centriste (centre droit), n’est pas étiqueté UMP au Conseil Général (face à Nathalie Le Magueresse qui a toujours été battue).
  • Jacques Le Ludec – maire de Kervignac (Olivier Le Bouille)
  • Jean-Michel Belz – maire de Quiberon


ð  3ème circonscription : Pontivy

  • Christine Le Strat
  • Gilles Pelletan : maire de Grand-Champ – Réticence de Christine, d’autant qu’il sera opposé à Yves Bleunven, qui a demandé à Christine d’être suppléante. Bleuven est battu à la Mairie, et Pelletan est battu par Bleunven pour le Conseil général….
  • Revoir Michel Houdebine : Maire Noyal-Pontivy (Christine Le Strat) selon ce que dira François Bayrou….

ð  4ème circonscription : Ploërmel

  • Michel Guégan – maire Chapelle Caro – MoDem
  • Yvette Folliard
  • Jean-Luc Bléher – Maire Guer – Centriste

ð  5ème circonscription : Lorient

  • Fabrice Loher : pas disponible, situation délicate étant DGS d’une commune importante
  • Hélène Kerbrat : adjointe au Maire Larmor Plage
  • (face au PS Gwendal Rouillard)

ð  6ème circonscription : Gourin – Hennebont

  • Traditionnellement gauche
  • Guen Le Nay : a été président des jeunes

La liste est à donner pour la fin novembre (le 26/11 aura lieu le conseil national, réunion avec les présidents la veille).

3-     Premier point sur le dispositif à mettre en place pour la campagne présidentielle

Il n’est pas certain que François Bayrou revienne à Vannes même, en Bretagne possible (Rennes / Brest ?)

Délégués circonscriptions ; local ? (base logistique + permanence : 1 garage ? attention à ne pas semer de la confusion en utilisant des locaux municipaux, etc.…. à surveiller / vérifier).

4-     Appel à candidatures pour des délégués de circonscriptions

Une personne pour prendre en charge sa circonscription. Il est plus judicieux que cette personne ne soit pas le/la candidat/e des législatives.

Mission : faire des équipes, coller affiches, organiser les rencontres, distribution sur les marchés – réunions de l’équipe très régulières. Merci de nous faire connaître vos candidatures éventuelles.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !